IMAGO

Exposition de photographies de Claire Savary
Du 4 Janvier au 3 Février 2023

Le Rocher de Palmer, de 14:00 à 18:00
1, rue Aristide Briand 33152 Cenon

© C.Savary

Comment vivent les personnes âgées aujourd’hui en France ? Et au Bénin ? La photographe Claire Savary est allée à la rencontre de « séniors » comme on dit en France, et de « vieux » comme on dit au Bénin, afin de comprendre toutes les situations possibles qu’ils peuvent rencontrer en vieillissant et tâcher de montrer par des diptyques photo leur quotidien, leur personnalité et les stratégies mises en place pour faire face au vieillissement.

Ce travail a été réalisé entre février 2021 et septembre 2022, en France et au Bénin, pays d’Afrique de l’Ouest. Ces deux sociétés présentent des différences culturelles et économiques évidentes mais aussi des points communs. Vieillir s’accompagne le plus souvent d’une diminution de ses capacités physiques et mentales et de l’étiolement de son réseau familial et amical. En France, comme au Bénin, comme partout ailleurs. Les réponses qu’on apporte au vieillissement sont, elles, très diverses.

La photographe est allée rendre visite aux résidents de l’EHPAD du Bois du Loret à Cenon, puis elle est allée au domicile de personnes âgées dans la CUB pour la partie française. Pour la partie béninoise, elle a rencontré des personnes âgées en ville à Cotonou et en zone rurale au nord du pays. Tous ces contextes hétérogènes façonnent les rapports qu’on entretient avec nos aînés et la manière dont ils vivent aujourd’hui leurs vieux jours.

IMAGO, à travers la diversité des situations décrites, représenterait nos sociétés tel un puzzle où chaque personne photographiée incarnerait une pièce. Cette série de 48 diptyques présente un regard nuancé sur la question universelle du vieillissement et révèle une réalité complexe qui nous concerne tous.

Partenaires :
L’EHPAD du Bois du Loret de Cenon
La Mairie de la Ville de Cenon
La Ville de Bordeaux
Le CCAS de Bordeaux
La Conférence des Financeurs

COHABITATION

CdanslaBoite, Les Amis du Sahel, Scolopendre, Vot Tak Tak, Les Météores, Sur Mesure, Radio Paul Bert, Odette est Josette, La Compagnie de l’Oeil, Yann Saboya, Armelle Marcadé, Einstein on the Beach et d’autres peut-être…

Cohabitent au théâtre de la Lucarne
3 Rue Beyssac, 33000 Bordeaux

© M.Parent

Répétitions publiques, projections, réparations d’objets sonores, photo, danse, théâtre, lectures, Librairie de Nuit, buvette, concerts, conversations et expérimentations en tout genre.
COHABITATION est une expérience collective, le programme est en constante évolution, mais il y aura tous les jours un accueil et un évènement, venez nous voir !

© B.Milpied

le 31 Janvier Cdanslaboite organise une résidence de travail Concert/projection de Photographies, de 15h à 18h.
Répétition avec les photographes Marion Parent, Fabrice Lassort et Bruce Milpied et avec les musiciens : Yann Saboya et Yan Beigbeder
18h30 restitution publique

© F.Lassort

Programme de Cohabitation :

Mercredi 25 Janvier

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #1, Bruno Laurent

Jeudi 26 Janvier

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #2, Jesus Aured

Après midi : Répétition Publique, Jean Rougier et Elsa Gribinsky

A partir de 19h, concerts : Formations zazous, Vleq Banjolino, Oh Jank

Vendredi 27 Janvier

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #3, Fabrice Favriou

Matin et Après midi,Répétitions Publique :
– Nelly Mousset et Lou
– Jean Rougier et Yan Beigbeder

Samedi 28 Janvier

10h à 16h, Stage de mouvement authentique avec Dina

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #4, Frugal

20h à 22h, Amelia Tabeï, Poésie Rituelle et …

Dimanche 29 Janvier

10h à 14h, Stage de mouvement authentique avec Dina

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #5, Monsieur Gadou

10h à 16h, Répétitions Publiques :
– Nelly Mousset
– Les Rongeurs Libres, Monsieur Gadou, Cheikh Sow et Yan Beigbeder

Lundi 30 Janvier

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #6, Michel Gendarme et Jean Sébastien Mariage

Vot Tak Tak, Recherches : Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Répétition Publique : Los Dos Hermanos et Michel Richard

A partir de 18h : Librairie de nuit et Lectures

A partir de 19h, Choeur de Chomeuses

Mardi 31 Janvier

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #7, Jemmma

Vot Tak Tak, Recherches : Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Répétitions Publiques :

– Far
– De 15h à 18h, répétition d’une projection photographique, avec les photographies de Marion Parent, Fabrice Lassort et Bruce Milpied et concert avec les musiciens : Yann Saboya et Yan Beigbeder
18h30 restitution publique Cdanslaboite

A partir de 18h, Répétition, Compagnie de l’Oeil

19h, Librairie de nuit et Lectures, invité Krapo

Mercredi 1er février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #8, Michel Richard et Monsieur Gadou

Vot Tak Tak, Recherches, Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Répétition Publique : Far

Réparation du Cinéma Pour les Oreilles, Loic Lachaize

A partir de 18h, Librairie de nuit et Lectures

Jeudi 2 février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain Concert Volé #9, Julie Läderach

Vot Tak Tak, Recherches, Laboratoire prospective Lucarne du Futur

A partir de 18h, Librairie de nuit et Lectures,

Répétition Publique : Jemmma

A partir de 19h, Choeur de Chômeuses

Réparation du Cinéma Pour les Oreilles, Loic Lachaize

Vendredi 3 février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #10, Los Dos Hermanos

Vot Tak Tak, Recherches, Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Réparation du Cinéma Pour les Oreilles, Loic Lachaize

A partir de 18h, Librairie de nuit et Lectures

19h Concert de Monsieur Gadou et sa Secrétaire

A partir de 20h, Répétition Publique, Choeur de Chômeuses

Samedi 4 février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #11, Yuko Oshima

Vot Tak Tak, Recherches, Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Stage de Mouvement Authentique avec Dina

Réparation du Cinéma Pour les Oreilles, Loic Lachaize

Répétitions Publiques :
– Sainte Coiffe
– Isabelle Jelin et Michel Richard

Répétition :

A partir de 18h, Compagnie de l’Oeil

Librairie de nuit et lectures, A partir de 18h

Concerts : Mire, Martin Koppe, Moineau Ecarlate, Nada, Tony Gerrano…

Dimanche 5 février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #12, Coyote

Vot Tak Tak, Recherches, Laboratoire prospective Lucarne du Futur

Répétition, Compagnie de l’Oeil

Après midi, invité, Maison d’édition Atlantiques Déchainés, Librairie de jour et denuit et lectures

Et l’après midi : Alkatraz Géant !!

Lundi 6 février

15h, projection d’un film de Guillaume Laidain, Concert Volé #13, Bi-Bi

Vot Tak Tak, Recherches

Laboratoire prospective Lucarne du Futur

théâtre de la Lucarne, 3 Rue Beyssac, 33000 Bordeaux
du 25 janvier au 5 février

Exposition Gironde Romane

Plusieurs dates :
Abbaye de la Sauve Majeure du 8 juillet au 6 novembre 2022
https://www.abbaye-la-sauve-majeure.fr/
La Réole, Mois de la photographie du 3 septembre au 2 octobre 2022, Prieuré Bénédictin, tous les jours de 9h à 19h.
Journées du patrimoine de Bordeaux, 17 et 18 septembre 2022, Cdanslaboite / Maison Bourbon, 79 rue Bourbon de 10h à 19h.

A l’origine du projet Gironde romane, et cette évidence que le patrimoine roman a la particularité de ne pas être réuni dans un nombre réduit de sanctuaires célèbres et préservés, ni dans un musée. Il perdure dans quelques hauts lieux, telle l’abbaye de La Sauve-Majeure devenue monument national, mais il est aussi très présent dans des églises et des sites souvent peu visités et méconnus du public.

Photo : Lou Chaussalet / Église de Cardan

Fort de ce constat, comme des liens historiques entre Photographie et Patrimoine, le projet s’est donné pour objectif de donner à voir ce patrimoine dans son environnement, au prisme des perceptions artistiques et du parcours personnel de trois auteur.e.s photographes girondins : Nicolas Camoisson, Lou Chaussalet & Bruce Milpied. Les plus de cinquante lieux visités et photographiés sur l’ensemble du département permettent, sans prétention à l’exhaustivité, de faire découvrir ou d’appréhender autrement l’intérêt artistique et historique de ce patrimoine millénaire.Le parti-pris ne se donne aucune limite mais entend témoigner de l’abondance et de la diversité de ces formes romanes qui, depuis les XIème et XIIème siècles, persistent par leurs vestiges, ténus ou prolixes. Les prises de vue leur rendent hommage et révèlent au public, habitants ou touristes, ce qu’il connaît peu ou n’a jamais « vu » ainsi. Les grands formats de l’exposition Gironde romane présentés à La Sauve-Majeure constituent une première étape, essentielle. Ils ont été choisis dans un souci de cohérence visuelle et de résonance avec le prestige et le rayonnement de ce haut-lieu, « phare » de l’Entre-deux-Mers. Mais une sélection s’est nécessairement imposée, et il reste beaucoup à partager du périple… à suivre donc.

Photo : Nicolas Camoisson / église de Conque-Saint Pardon

Le décor roman des églises qui subsiste se situe, pour l’essentiel, à l’extérieur, sur la façade, les portails et les modillons des chevets. A l’intérieur, il est surtout porté par les chapiteaux des colonnes. Ces décors qui émerveillent par l’inventivité de leurs formes participaient d’un tout à leur époque, bien éloigné de nos considérations modernes ou romantiques quant à la noblesse de la pierre nue, ou à une prétendue austérité précédant le foisonnement gothique. L’intérieur des églises romanes était en effet paré de couleurs vives du sol au plafond. De rares vestiges de polychromie, notamment à l’église Saint-Pierre de La Sauve et dans le musée lapidaire de l’abbaye, comme certaines restaurations en témoignent.

Photo : Bruce Milpied / Eglise d’Auros

La sculpture contribuait, en images, à l’éducation de tous. Apologie des vertus et de la « bonne » conduite, mise en garde face aux tentations du « mal »… son répertoire abondant puise aux sources antiques et bibliques, avec ses scènes, figures ou personnages récurrents. L’art roman déploie une forte expressivité même si son interprétation nous résiste parfois aujourd’hui. Il suffit toutefois de regarder et, si besoin, de… chercher un peu ! Bonnes promenades dans cette si riche & foisonnante Gironde romane.

L’exposition à l’abbaye de la Sauve Majeure