Exposition Julien Thore, Portraits de famille

Du jeudi 15 novembre au samedi 15 décembre 2018
Rencontre avec Julien Thore le samedi  15 décembre 2018 à 11h
Bibliothèque de Bordeaux Bacalan
Bibliothèque Bacalan – 196 rue Achard – 33300 Bordeaux
Entrée libre

© julien thore

Visiblement Julien Thore veille au grain, et a trouve avec la chambre photographique un dispositif qui lui convient. Vorace, il croque ici en bon cannibale une série de portraits parodiques d’une étrange tribu, autant d’effractions inattendues au coeur même du réel le plus trivial : la photo de famille.
Comme a son habitude, il déclenche sans pitié, sans distinguer ce qui est beau et ce qui ne pourra jamais l’être. La rigueur technique admirablement contrôlée offre un contrepoint judicieux a la furie poétique des images.
Puissamment maintenus dans le cadre par la solennité du noir et blanc, les modèles prives de contexte donnent a voir un ensemble au charme énigmatique, inopiné, inexpliqué.
Mais il faut se hisser au-dessus de l’apparence rassurante d’un travail fantaisiste de petits arrangements comiques avec le concret. Car ici aucun visage ne survit pas a la griffe, et au final c’est un effrayant tableau de chasse, qui souligne l’imposture familiale.
Ce cortège de phobies et d’obsessions crues désigné l’absurdité du mythe de la famille unie. Ces déraillements insolites dénoncent la célébration du faux-semblant, et exorcisent le fantasme refoule de la famille heureuse.
Ou l’on se rappelle qu’un portrait compte toujours une part d’illusion mensongère. Et ou l’on doit accepter que la beauté barbare de la photographie conjure souvent notre hantise de la vieillesse comme de la mort.

 

Bibliothèque Bacalan – 196 rue Achard – 33300 Bordeaux
Horaires :
Mardi de 10h à 12h et de 14h à 18h
Mercredi de 10h à 18h
Jeudi de 14h à 18h
Vendredi de 14h à 18h
Samedi de 10h à 18h
bibliotheque.bordeaux.fr

Exposition « Un peu plus que la vie » d’Olivier Deck à la librairie l’Ascenseur Végétal

Exposition photographique 
« Un peu plus que la vie » Olivier Deck

 

Du mardi 13 Novembre au mercredi 12 décembre 2018
Vernissage le mardi 20 novembre de 18h à 21h
En présence de l’artiste
Présentation de l’exposition et du livre (Editions Contrejour, 2017).

L’Ascenseur Végétal
20 Rue Bouquière – 33000/Bordeaux
Entrée libre
https://www.facebook.com/events/176919136545020/

© Olivier Deck – Un peu plus que la vie

« Un peu plus que la vie » est une méditation poétique sur l’enfance et le paysage (plus particulièrement l’univers de la forêt landaise). Trente-trois images en noir et blanc, accompagnées d’un texte, évoquent le lien de l’enfance avec la nature. L’auteur, qui parcourt sans relâche les Landes depuis 20 ans, a photographié la forêt, jusque dans son intimité, ses matières, ses brumes. Il a dans le même temps réalisé des portraits d’enfants, qui viennent rythmer les paysages, faisant apparaître des résonances entre les êtres et les choses. Une nouvelle inédite « Icare à l’envers », venant à la suite des images, évoque sa propre enfance dans le sud-ouest, au plus près des arbres, des ruisseaux, des saisons… irriguée par la force primordiale qui monte du coeur de la nature et parcourt les êtres et le choses. Au-delà des considérations personnelles, Olivier Deck trouve dans son quotidien, chez lui et dans son paysage familier, la matière première qui lui permet d’exprimer l’universel : l’enfance, la nature, la solitude …

Le photographe franco-slovène Klavdij Sluban, qui a reçu les prix Niépce, Oscar Barnack, et de l’Académie des Beaux Arts pour son oeuvre sur le Japon, a accompagné Olivier Deck pendant quatre ans, apportant son expertise dans l’orientation du travail et la sélection extrêmement rigoureuse des images afin d’élaborer une écriture photographique cohérente et singulière.

PRESENTATION DE L’EDITEUR

De 1975 à 1995, en deux décennies, et plus de 170 livres publiés, les éditions Contrejour fondées par Claude Nori marquèrent la photographie Française et européenne en contribuant à faire émerger une nouvelle génération de photographes, à redonner une place privilégiée aux maîtres oubliés et à ouvrir enfin une réflexion critique sur la photographie.

En 2011, les nouvelles éditions Contrejour reparaissaient dans un paysage éditorial totalement différent, concurrentiel, international où l’image est largement institutionnalisée et médiatisée à travers le marché de l’art, les expositions et les festivals.

Dirigées depuis Biarritz par Isabelle et Claude Nori, elles s’attachent à offrir un environnement privilégié et un cadre créatif aux auteurs, à leur proposer des outils techniques et d’impressions de grande qualité. 

Parmi les auteurs publiés, on compte Ralph Gibson, Arthur Tress, Mario Giacomelli, Sebastiao Salgado, Franck Landron, Jean Dieuzaide, Jeanloup Sieff, Franco Fontana, Flore….

Site internet :www.editions-contrejour.com

PRESENTATION DE L’AUTEUR

Olivier Deck est natif du sud-ouest (Orthez, 1962) et vit dans les Landes depuis 1995. Artiste au multiples talents, il a connu une carrière de peintre avant de se consacrer à l’écriture, pour publier une trentaine de livres : romans (Albin Michel), nouvelles (Verdier), poésie (Cairn), plusieurs fois primés (Prix Hemingway, Prix de l’Académie d’Occitanie, Prix Chronos de littérature…) Il est lauréat de l’Académie Charles Cros pour son travail sur la poésie de Bernard Manciet (aidé par le département des Landes). Il pratique la photographie depuis son enfance. Au début des années 2010, il décide d’en faire un mode d’expression privilégié, à coté de l’écriture. Le photographe Klavdij Sluban (Prix Niépce, Prix Leica Oscar Barnack, Prix de l’Académie des Beaux Arts) repère son travail et décide de le soutenir. En 2017, il publie son premier livre de photographie aux prestigieuses éditions Contrejour, dirigée par Claude Nori.

http://www.olivierdeck.fr/

Exposition « Península Ibérica Intemporelle, entre profane et sacré #opus2 » – Jacques Hamel – Bibliothèque de Bordeaux Mériadeck

Du lundi 29 octobre au samedi 8 décembre 2018
Rencontre avec Jacques Hamel le mardi 13 novembre à 18h30
https://www.facebook.com/events/711403809240867/
Bibliothèque de Bordeaux Mériadeck, niveau 1
85, cours du Maréchal Juin 33000 Bordeaux
Entrée libre

© Jacques Hamel

La Péninsule Ibérique est terre de fête, qu’elle soit religieuse ou païenne. Carnaval traditionnel, pèlerinages et célébrations se succèdent tout au long de l’année. Les images sont abondantes et fortes, mais le travail du photographe n’en est pas facilité pour autant. Malmené comme un fétu de paille dans ce flot de folie, il lui faut choisir et maintenir son cap. Jacques Hamel le sait, lui qui a œuvré durant dix ans sur le terrain et dans son laboratoire, conjuguant observation et technique, pour aboutir à cette sélection de photographies époustouflantes.

Pendant la Semaine Sainte, les processions jettent dans les rues tous ceux qui peuvent marcher. L’étrangeté n’est pas absente de ces défilés où les pénitents cagoulés, les pieds dans des sandales de cuir, une lanterne à la main, suivent les cortèges des heures durant. Les images, dans leur pureté bicolore, laissent passer le malaise né de cet archaïsme résurgent, issu de plusieurs siècles d’évolution des traditions.
Par-dessus les brasiers purificateurs, chevaux et cavaliers s’élèvent, suspendent leurs galops, leurs souffles, et le preneur d’images, paré comme un dieu de son œil extraordinaire, saisit le trinôme fumant, homme, bête et feu. L’éternité est désormais prisonnière. Le chasseur embaume ses trophées qui continueront de palpiter sur le papier brillant.

 Si, religieux ou non, les rites tentent d’élever l’ordinaire à un degré supérieur et proposent de dominer l’esprit via le corps, le travail du photographe, lui, est d’isoler et de porter bien plus haut encore un seul micro-instant et de le rendre à l’éternité. Car il est LE maître auquel se soumettent les éléments. Il donne la vie, dompte la lumière, les angles, le feu, le ciel, la terre et la mer.
Et, tandis que ces ferventes cérémonies, entretenues par des symboles depuis la nuit des temps, organisent le désir de purification, portique d’entrée du sacré, l’artiste capture, lui, entre les pompes et leurs excès, ce qu’il a su voir, cette part d’élégance et de finesse qui, évidemment, lui ressemble.

Martine Lafon-Baillou, romancière

Biographie de Jacques Hamel

Normand d’origine, Jacques Hamel s’est installé dans le Sud-Ouest il y a trente-cinq ans, il vit actuellement dans les Landes. En 1982, une simple photo d’identité lui révèlera une part de sa propre histoire. Cet élément déclencheur lui fera découvrir l’art photographique et marquera  le début d’une  passion assouvie, dans un premier temps, en autodidacte.

Aujourd’hui, la quête de Jacques Hamel le mène régulièrement au plus profond de la péninsule ibérique. Son travail, savant mélange de photographie documentaire et d’onirisme, a pris racine dans la résilience d’où la forte charge émotionnelle contenue dans chacune de ses œuvres.

Ses photographies et plus particulièrement deux de ses séries, « Arte Xávega, pêche en mer traditionnelle au Portugal » et « Península Ibérica Intemporelle, entre profane et sacré » ont été exposées en France, en Espagne, au Portugal et dans de nombreux festivals.

www.jacqueshamel.com
www.facebook.com/photojacqueshamel
www.instagram.com/photojacqueshamel

Le travail de Jacques Hamel est proposé en partenariat avec la Bibliothèque de Bordeaux Mériadeck.

Bibliothèque de Mériadeck
 85 cours du Maréchal Juin, 33000 Bordeaux (Niveau 1)
Horaires :
Lundi et jeudi,  de 13h à 19h
Mardi, mercredi et vendredi de 10h à 19h
Samedi de 10h à 18h
bibliotheque.bordeaux.fr