Les Mercredis Photographiques #48 – 25 aout 2021

au 79 rue Bourbon

organisés par Cdanslaboite
de 18h00 à 22H30
Entrée libre
Maison Bourbon / Pole Image
79 rue Bourbon / 33300 Bordeaux
(Entrée par le portail à droite du bâtiment)

A 19h concert du groupe « Bourbon »

https://wearebourbon.bandcamp.com/

Ka Bell

©Ka Bell

Spleen mon amour

La mélancolie, la tristesse rêveuse, la nostalgie, la solitude, l’exil psychique… sont des thèmes régulièrement abordés sous des angles différents dans le travail photographique de Ka Bell ; tant la complexité et la densité des sujets qui touchent à l’intime de l’Être, ne se peuvent se résumer à quelques clichés (photographiques ou même de langage).

Toutefois, les photographies présentées posent un regard contemplatif ou introspectif sur des visages transcendés par une vie intérieure, ainsi que des fragments de paysages comme expression du chaos silencieux et insondable qui habite leurs âmes.

La mélancolie feutrée et lancinante, la solitude d’âme comme seuls compagnons de route, Spleen mon Amour.

https://www.ka-bell.com/

Sophie Mouron

© Sophie Mouron

Une seconde avant … une seconde après

Un instant, entre deux secondes, celle d’avant, celle d’après, et entre deux photographies prises de la même scène.

Comme une stéréoscopie temporelle.

Hors-champ, hors-temps, un instant T dont l’existence s’établit dans celui qui le précède et celui qui le suit : le lieu d’un passage.

Une absence, un manque, mais aussi un champ de possibles… Pas encore ou déjà plus, un instant qui aurait pu, a pu, qui pourra ou pourrait être.

Instant décisif ou fragment insignifiant, ponctuation d’un hasard ou bien marque du destin.

Et, bien sûr, instant inconcevable.

C’est un travail, in time ou ex time, qui convoque à la fois la finitude et l’éternité que contient chaque seconde. Un travail sur la relativité des temps, suivant le sens que l’on donne à la vie, ici et ailleurs, à l’échelle de l’individu et à l’échelle universelle.

Et jour après jour, autant qu’une infinité d’occurrences, se dessine la traversée d’une infinité de territoires, communs et néanmoins étranges.

Chaque diptyque est une pause au cours d’un cheminement indéterminé, dans lequel l’absence est présence, dans lequel le visible et le non- visible se répondent, dans lequel le sensible et le métaphysique se croisent.

Et puis, au fil de ces notes, de ces méditations, photographiques, cette série inachevée et inachevable se révèle telle une chronique libérée de toute tentation d’aboutissement et, de tout assujettissement.

http://sophiemouron.com

Alice Rimsky

© Alice Rimsky

Les maudites

En s’affranchissant de son statut de modèle pour celui de photographe, Alice Rimsky nous invite à découvrir son univers peuplé de Saintes et de Putains. Reprenant les codes de la peinture classique, elle se met en scène dans des compositions tant érotiques que morbides pour créer des tableaux sortis d’un autre temps.

https://www.instagram.com/alice_rimsky/

Annabelle Roy

© Annabelle Roy

Magnetic boat

« Malgré tout ce qu’ils représentent de domination et de pollution, je reste subjuguée par les paquebots de croisière sur les quais de Bordeaux, 

leur puissance contrastant avec leur lenteur, avec la ville fragile et immobile.

Tout est ambivalence, tout est anachronique.

Surgissant au détour d’un méandre du fleuve, comme arrivant d’un monde révolu, ils transportent avec eux l’imaginaire d’une autre époque.

On pense aux grands départs transatlantiques du début du XXe siècle, on rejoue « La croisière s’amuse » ou « Titanic ».

Ce jour là, les passagers semblent tout droits sortis d’un roman d‘Agatha Christie. 

Au moment d’un départ, ils se révèlent dans l’intimité de leur cabine, une pause entre deux lignes de leur programme organisé. 

Entre nous, le fleuve, comme une frontière infranchissable, comme si nous vivions dans deux mondes différents.

Comme souvent dans mes images, la fiction a finalement pris le dessus sur la réalité, le contexte s’est effacé dans un cadrage serré et cette galerie de portraits hors du temps nous embarque dans une autre histoire… La série « Magnetic boat » rejoint plusieurs autres sujets autour des modes de transport, de l’importance qu’ils ont pris dans nos vies consuméristes, des codes sociaux qu’ils véhiculent et de leur incidence sur le réchauffement climatique. Leur prolifération me questionne, devenant sujet de prédilection.
https://www.instagram.com/aannabelle.roy/


Une sélection de livres des structures participant à la Maison Bourbon sera disponible


Mercredi 30 juin 2021
de 18h00 à 22H30
Entrée libre
Maison Bourbon / Pole Image
79 rue Bourbon / 33300 Bordeaux
(Entrée par le portail à droite du bâtiment)

Entrée libre

(par mesure de sécurité Covid, merci de vous munir d’un masque)