Les Mercredis Photographiques #25 – le 27 mai 2015 dès 18h, au 79 rue Bourbon

logo-mercredis-photo

 Pierre Bidart : Mémoires d’ Estuaire

© Pierre Bidart

© Pierre Bidart

Série de portraits de Pierre Bidart réalisés dans le cadre d’un projet de l’ IDDAC et du Conseil Général de Gironde en 2010.

Jean-Christophe Garcia : Documents Potentiels – les Pensionnés

10 Photographies couleur, tirages Lambda, format 50 x 60 cm et une vidéo Mémoires d’Estuaires 9’35’’
Réalisé en courant l’été 2008 dans le cadre du projet Mémoires d’Estuaires, en partenariat avec le Service Social Maritime et l’IDDAC.

JCG-visuel-expomercredi2015 jean-christophe garcia

© Jean-Christophe Garcia

Marins au long cours, ostréiculteurs, pêcheurs en haute mer ou dans l’estuaire, ils ont navigué sur des paquebots des lignes transatlantiques, des cargos de toutes sortes, des liberty-ships pas fait pour la haute mer, des remorqueurs, des bacs, des gabarres, des bateaux de pêche de toute taille. Ont été officiers, matelots, ou femme de, tenu la barre, levé les filets, fait la cuisine, sondé les fleuves, remorqué des plus gros qu’eux, transporté toutes sortes de marchandises et des passagers.
Ils sont maintenant à la retraite, tous pensionnés de la marine.
Ils vivent maintenant dans une villa, un appartement, une maison de famille, en maison de retraite, à la ville ou à la campagne, un cabanon, une ferme, seuls ou en famille. Ils ne voient plus leurs collègues, leurs compagnons de la marine. Ne voient plus grand monde en fait.
Chez eux, bien souvent seulement des traces faibles, parfois sans qualité de leur(s) vie(s) professionnelle(s).
Peu d’objets fétiches renvoyant à leur passé maritime. Leur mémoire maritime n’a point besoin d’objet dans laquelle leur mémoire s’enfermerait, se figerait.

« Documents Potentiels (à partir de 2006) est le titre générique d’un ensemble de projets pour lequel j’adopte une forme qui doit à la typologie des espaces où pareil n’est pas égal. Ce n’est pas ce qui ressemble qui m’importe, mais les différences, les écarts à l’intérieur d’une norme généralement non choisie et extérieure à soi. C’est un geste neutre qui préside à la réalisation de chaque image, sans affect particulier pour tel ou tel objet, sans hiérarchie et qui place ensuite le spectateur face à sa lecture subjective des images. »

Mélanie Gribinski : La double vie des Capus

Exposition photographique, sonore et éditoriale

imageDamien

© Mélanie Gribinski

Photographe et portraitiste, Mélanie Gribinski s’est intéressée aux commerçants du marché des Capucins qui ont une vie artistique, des talents secrets, une existence dont la part intellectuelle, sensible et créative les nourrit autant que leur activité au sein du marché. Deux approches, sonore et visuelle, font apparaître cette duplicité : entretiens d’une vingtaine de minutes d’une part, diptyque photographique d’autre part qui associe la part visible et la face cachée de chacun.

http://www.melaniegribinski.com

Sylviane Thibaut : Effet Mer

effet-mer-1---final

© Sylviane Thibaut

« Cette série est le résultat d’un parcours à travers plusieurs lieux de prédilection. Le sentier du littoral autour du bassin d’Arcachon, au pays Basque, et bien d’autres encore. 
Tantôt auprès du vide des falaises que lèche le vent absurde, parfois à enjamber les cours d’eau sous une bruine incessante.
A fleur de peau, toujours guidée par l’émotion, à chaque déclenchement, je m’efforce de retenir l’instant. Les odeurs, certains détails, mes sensations. »