Les Mercredis Photographiques #43 – Édition spéciale Photo Format

Observer, fureter, écouter, surprendre…
Walker Evans

La photographie de rue est née avec la photographie, les premières images de l’histoire sont tournées vers la rue et c’est dans le foisonnement de la vie urbaine que beaucoup ont cherché la poésie ou l’insolite en observant des gens ordinaires et des situations du quotidien.
Cette pratique conserve une qualité suprême, l’honnêteté de la représentation de la vie telle qu’elle a été surprise, avec toutes les réserves habituelles sur le concept d’image bien entendu.

Dans notre contexte ultra-médiatisé la pratique de la street photographie est aussi une manière de comprendre notre monde complexe et d’en dresser un portrait personnel. Les multiples approches que nous présentons ici et qui s’attachent à un même territoire en sont une démonstration.
En opposition avec les images retouchées ou composées sur ordinateur, des séries mises en scènes, la vitalité de la rue offre bien souvent des situations bien plus étranges et plus belles.
Tout est là, il n’y qu’a se servir…
Souvent nourris des images des maitres en la matière mais pas nécessairement, les photographes bordelais abordent les thématiques classiques : reflets, marcheurs, portraits grand angle, matière et géométrie, image dans l’image…

Benoit Cary

©Benoit Cary

Benoit Cary approche la rue à travers les matières et les traces de la vie humaine qui s’y accumulent.
benoitcary.fr

Mathieu Coquerelle

©Mathieu Coquerelle

Mathieu Coquerelle présente une série d’espaces architecturaux
aux compositions rigoureuses et couleurs magnétiques, des constructions urbaines quotidiennes transformées par l’imaginaire en décors futuristes.
mathieucoquerelle.fr

Marie Fontecave

©Marie Fontecave

« Ce qui m’attire dans la photo de rue, ce sont ces gens qui la peuplent, avec leurs attitudes parfois surprenantes mais toujours humaines. »
mariefontecave.com

Jean-Michel Dauba

©J. M. Dauba

Jean-Michel Dauba explore la ville et les interactions entre les images omniprésentes (publicités, street art, pictogrammes, tatouages…) et la rue ou les passants.
jean-micheldauba.wixsite.com

Géraldine Gilleron

©Géraldine Gileron

Géraldine Gilleron s’intéresse aux clients des bars qu’elle fréquente et cible une certaine solitude au travers d’images noir et blanc simples et sensibles.

Gilbert Jaksic

©Gilbert Jaksic – Reflets

Gilbert Jaksic présente une série de reflets ou se mélangent l’architecture urbaine et les ombres humaines. Cette approche de la ville maintient une certaine distance et timidité par rapport au sujet mais le restitue dans la monumentalité de l’espace.
gilbertjaksic.com

Jean-Michel Le Blanc

©Jean-Michel Le Blanc

Jean-Michel Le Blanc nous fait une proposition qui peut surprendre par sa mise en forme mais c’est à coup sûr l’essence de la rue, des scènes qui se déroulent au sens cinématographique, dont il faut anticiper le début et la fin et en photographier la séquence. Les mosaïques insistent sur l’effet de foule et de multitude et les saynètes nous renvoient à des moments où nous nous reconnaissons.

Elie Monferier

©Elie Monferier

Elie Monferier, fidèle à son style, est dans la proximité directe avec son sujet. Portraits bruts accentués par le flash, il nous décrit une jeunesse de la nuit avec ses dérives et sa spontanéité.
« La nuit, j’ai braqué l’appareil sur ma génération, la génération Y, à coups de flash et de cuites. J’y ai rencontré une énergie farouche et une jeunesse impétueuse, éprise d’ivresse et déterminée à jouir jusqu’à l’oubli. Nous avons parlé d’amour, de la chaleur d’une étreinte et du couple moderne si difficile à construire. Du désir à la désillusion, voici le portrait de jeunes adultes dérivant dans la nuit, à la recherche du bonheur d’un soir, se heurtant à l’inanité du sens que la société propose et consommant d’une même manière sentiments, alcools et corps. »
eliemonferier.com

Bruno Tourtoy

©Bruno Tourtoy

Bruno Tourtoy soumet un témoignage urbain s’appuyant sur des individualités, captées à distance et bien intégrées dans un paysage urbain identifiable. Chaque image nous raconte une tranche de vie émouvante, humoristique ou poétique.
streetphotographie.fr

Les Mercredis Photos #43 – Édition spéciale Photo Format
Mercredi 26 juin 2019 de 18h30 à 22h30
SupdePub Bordeaux – Quai des Marques, Hangar 18 à Bordeaux (entrée côté rue)
Entrée libre
ⓉTRAM B : Arrêt Les Hangars
http://cdanslaboite.com/