Mercredi Photographique #19, 25 juin 2014

logo-mercredis-photo

ANAÏS OUDART : Voyage Intime au coeur de l’Asie du Sud Est, Exposition

© Anaïs Oudart

© Anaïs Oudart

« Le travail intimiste présenté ici a été réalisé essentiellement en Birmanie durant l’hiver 2013. A cette époque, le pays commence juste son ouverture au tourisme ; il n’y a que peu d’infrastructure d’accueil et les hébergements y sont sommaires. Fatiguée par un voyage de plusieurs mois en Asie, mon corps est épuisé lorsque j’arrive en terre birmane. Malade, je suis seule, coincée dans des chambres d’hôtels sordides. Malgré tout, je poursuis mon voyage et exprime par la photographie toute la violence des symptômes de la maladie : les heures fiévreuses à fixer les murs de ma chambre, le spleen d’un voyage loin de tout confort, la peur du pays inconnu où s’endormir avec un bambou me permet de trouver le sommeil dans une chambre sans verrou. » http://www.anaisoudart.com 

HERVÉ SÉGURET & Co : « Les Fotocourts », projection

Projection de 7 courts-métrages photos de Ghislaine Chapeau, Denis Gelin, Pierre-Marie Artaux, Img-In-Air et Hervé Séguret. http://www.herveseguret.com/ www.fotocourt.fr

 

 


MIGUEL RAMOS : Tête d’ampoule, Exposition

© Miguel Ramos

© Miguel Ramos

Placer le sujet humain dans une position dominante et centrale sur son environnement, par son être, son âme, son intelligence, il éclaire son environnement. Il retrouve sa place dans une société, un monde qui cherche à uniformiser les pensées et la morale.

 http://www.somar-m.com


AIMÉE GAZEAUD : LES ALITÉS, Exposition

© Aimée Gzd

© Aimée Gzd

« Ce projet m’est venu en tête après avoir fait l’expérience du nu en tant que modèle. En enlevant mon dernier vêtement, je m’étais sentie nue au sens figuré et j’avais associé cela à une séance chez le psychologue. J’ai donc invité 15 inconnus à devenir des alités et donc à se dévoiler pour la première fois, totalement nu, face à l’objectif. Le but de ce projet a donc été d’explorer le ressenti de l’individu face à la mise à nu. L’anonymat des photographies permet au ressenti de s’exprimer par le corps dans son environnement. 15 individus se sont prêtés au jeu et ont accepté de vivre ce moment. Ils ont ainsi, caché ce qu’on montre et montré ce qu’on cache. « Lors de la séance, je n’ai pas eu la sensation de me mettre à nue, mais de lâcher prise. Le rapport entre le visible et l’invisible en tant que modèle est profond et saisissant. » »

https://www.facebook.com/AimeeGazeaudPhotographies?fref=ts


GARY LAFITTE : A LA CROISÉE DES MONDES…, Exposition

© Gary Lafitte

© Gary Lafitte

Témoigner de l’évolution de l’univers psychiatrique fermé, plus particulièrement en UMD (unité pour malades difficiles).
Unité psychiatrique ou le vivant n’est plus un “fou” mais un “patient”.

garylafitte.com